Tout savoir sur la caution bancaire

Illustration article blog téléphone (1)

En tant que propriétaire bailleur, il existe bon nombre de garanties pouvant prémunir du risque d’impayés. La plus connue consiste pour le locataire à faire appel à un garant – personne physique, généralement un membre de la famille qui se porte caution pour lui. Néanmoins d’autres garanties s’offrent aux locataires, nous allons vous parler de l’une d’elle ; la caution bancaire

Son fonctionnement

Elle consiste à bloquer sur un compte séquestre – auquel le locataire ne peut pas avoir accès – une somme préalablement définie, correspondant à un nombre de loyer charges comprises. Généralement 12 mois de loyers. 

Exemple : pour bloquer 1 an de loyers si ce dernier est à 1 000€ charges comprises la caution bancaire sera de 12 000€. 

(loyers charges comprises x nombre de mois => 1000 x 12). 

Cette garantie fait appel à une personne moral, plus précisément un organisme financier que tout le monde connait, la banque.

En effet, lorsque vous voulez mettre en place une caution bancaire il convient de faire une demande auprès de votre banque. Si elle accepte de vous accorder une caution bancaire  il faudra alors lui fournir des documents (propres à chaque organisme) dont le projet de bail fourni par le propriétaire ou l’agence immobilière en charge du bien. 

Bon à savoir : vous pouvez vous rapprocher d’une autre banque si la vôtre ne propose pas ce service. 

Ses avantages

Ses inconvénients

La caution bancaire est ainsi une solution simple et sécurisante permettant au propriétaire de se prémunir des éventuelles défaillances financières de son locataire sans besoin de poursuite judiciaire au préalable.

Facebook

Partager sur les Réseaux sociaux

Nos Avis sur Airbnb