Les 7 étapes pour une bonne location !

Illustration article 3 - tel

Avant de mettre en location son bien il est important de prendre en compte un certain nombre d’éléments que nous évoquons dans cet article. Se trouve ci-dessous les 7 étapes à suivre pour effectuer une bonne location.

1ère étape : Choisir le mode de location de votre bien

Pour cela 3 choix s’offre à vous :

  • Location meublée
  • Location vide
  • Location saisonnière

Mais comment choisir ? 

Votre choix doit être défini en fonction :

2ème étape : Mettre en valeur votre bien

Lorsque vous désirez proposer votre bien à la location, il est primordial que ce dernier se démarque aux yeux des potentiels locataires.

En effet, plus un bien est en bon état et offre de belles prestations, plus il sera facile pour vous de trouver preneur(s).

Il est donc recommandé de le préparer minutieusement avant sa mise en location.

Conseil : Le « Home Staging » peut être intéressant pour les logements dont les meubles doivent être modernisés. Il consiste à favoriser le coup de cœur chez le(s) futur(s) locataire(s) en valorisant les espaces intérieurs et le mobilier pour un rendu plus neutre et moderne. Le tout en utilisant des astuces à moindre coût et simple à réaliser.

3ème étape : Réaliser les diagnostics obligatoires

Pour pouvoir mettre en location votre bien des diagnostics obligatoires sont à réaliser. Ces derniers doivent être présentables au(x) futur(s) locataire(s).

Diagnostics valable 10 ans :

  • DPE (Diagnostic de Performance Energétique)
  • CREP (Constat de Risque d’Exposition au Plomb) : pour une construction datant d’avant 1949
  • Diagnostic amiante : pour une construction datant d’avant 1997
  • Diagnostic électricité (à renouveler si des travaux d’électricité ont été effectué)
  • Diagnostic gaz (à renouveler si des travaux concernant les installations de gaz ont été effectué)
  • Surface habitable Loi Boutin (à renouveler si des travaux d’agrandissement ont eu lieu)
  • Surface habitable Loi Carrez (à renouveler si des travaux d’agrandissement ont eu lieu)

 

A savoir : Les mesures Loi Carrez ne prennent pas en compte les m² dont la hauteur sous plafond est inférieure à 1m80.

Attention : l’ERP (Etat des Risques et Pollutions) anciennement nommé ESRIS et ERNMT n’est quant à lui valable que 6 mois. Ainsi pour toute nouvelle location vous devez présenter au(x) futur(s) locataire(s) un ERP de moins de 6 mois.

4ème étape : Fixer correctement son prix

Le prix du loyer de votre bien est l’élément central de votre annonce. En effet, il faut qu’il soit justement estimé afin d’être à la fois attractif et rentable.

L’estimation de votre bien est une étape non négligeable qu’il est préférable d’effectuer via un professionnel.

Tout l’environnement du bien ainsi que ses caractéristiques sont pris en compte lors de cette estimation. C’est pourquoi chez Adour Gestion Locative nous vous demandons un maximum d’informations relatives au logement afin de vous proposer l’estimation la plus juste.

5ème étape : La recherche de locataire(s)

Cette étape peut paraître la plus simple, surtout quand votre bien est très demandé, or ça n’est pas forcement le cas !

Bien que le(s) potentiel(s) locataire(s) viennent généralement à vous une fois votre annonce en ligne, c’est la suite qui se complique… L’étude de solvabilité.

Cette étude de solvabilité permet de favoriser la sélection d’un dossier à faible risque. Plus cette dernière est poussée et précise moins le risque d’impayé est élevé.

Chez Adour Gestion Locative nous vous prémunissons du risque d’impayé premièrement en conseillant la garantie la plus adaptée au(x) candidat(s) et deuxièmement en effectuant une étude de solvabilité rigoureuse.

A savoir : Le dossier du ou des garant(s) est également sujet à une étude de solvabilité.

6ème étape : La rédaction et la signature du bail

Comme tout document juridique le bail doit être conforme aux règles établies par le législateur.

Même si vous pouvez vous en procurer sur le site du service public, passer par des professionnels pour cette étape permet de ne commettre aucune erreur de rédaction préjudiciable.

Nous, spécialistes de la location et de la gestion immobilière sommes aussi là pour vous conseiller le bail adéquat selon la situation.

7ème étape : L’état des lieux

Dernière étape, l’état des lieux qu’il est recommandé de faire dans les règles de l’art afin de se prémunir d’éventuellement contestation lors du départ de votre locataire.

Qu’il soit en format papier ou numérique, il aura les mêmes fonctions.

Néanmoins le format numérique utilisé chez Adour Gestion Locative rend l’état des lieux irréfutable grâce aux photos effectuées.

Partager sur facebook
Facebook

Partager sur les Réseaux sociaux

Nos Avis sur Airbnb